Pourquoi vous devriez envoyer vos enfants au Coder Dojo

10469664_1509317035994201_7267351896716363480_n

Le CoderDojo est une association à but non lucratif fondée en Irlande en juin 2011 par James Whelton et Bill Liao. Son objectif est d’apprendre aux jeunes de 7 à 17 ans à coder, à développer des sites web, des applications et des jeux … gratuitement.

Lorsqu’on lui demande pourquoi est-ce qu’un enfant devrait apprendre à coder, Harinjaka Ratozamanana, initiateur du projet Coder Dojo nous explique : « Parce que notre liberté et notre sécurité économique en dépendent. Tous les pays sont dessus en ce moment et c’est à notre portée. A la portée d’un pays où la population est une des plus jeunes au monde, même s’il fait partie des plus pauvre économiquement ».

Le lancement de CoderDojo à Madagascar a été fait il y a un mois. Selon Ratozamanana « notre programmation consiste à proposer une activité extra-scolaire, en dehors des cours, à notre centre de Tsimbazaza. Il ne s’agit pas de remplacer les cours essentiels à l’école ». Actuellement, le CoderDojo est présent à Fianarantsoa, à Toamasina et à Antananarivo.

Pour que votre enfant fasse partie de notre avenir technologique

Le CoderDojo est une forme d’anticipation de notre développement économique. «Apprendre l’informatique aujourd’hui n’est en aucun cas une finalité compte tenu de la situation économique du pays, mais nous pensons que la technologie est un moyen incontournable pour rattraper notre retard économique », affirme Harinjaka Ratozamanana. L’ambition souhaitée et affirmée pour l’équipe sera de répandre et de populariser le CoderDojo aux quatre coins de l’Ile.

Pour que votre enfant s’amuse

L’apprentissage de l’informatique a vite passionné les jeunes qui assimilent vite la logique des codes. « Les parents nous disent qu’ils ont hâte d’être à samedi pour être à la séance suivante et les 3h qu’ils passent aux CoderDojo chaque semaine ne leur suffisent pas. » dit Harinjaka, un des responsables dans CoderDojo, où, actuellement, une vingtaine d’enfants bénéficient du programme.

Harinjaka Ratozamanana assure que le fait d’apprendre les codes sur les nouvelles technologies est une forme de liberté : « Nous sommes actuellement en train de mesurer le soutien qu’on pourra avoir pour ce projet à Madagascar pour convaincre nos partenaires locaux ou étrangers et invitons tout le monde à réagir et àou nous soutenir gratuitement sur une de nos campagnes en cliquant ici ».

  • Andry Ravololonjatovo

    Avant tout, soyez cool!!!

  • http://www.jm-rolland.com/ Jean-Marc Rolland 侯壮马 1975jmr

    Merci à l’ONG Habaka pour héberger des activités instructives pour les jeunes à Madagascar