Facebook lance Safety Check pour rassurer vos amis en cas de catastrophe naturelle

safety-check

Le réseau social Facebook lance une nouvelle application: Safety Check. Un moyen de transformer son smartphone en fusée de détresse.

Facebook met à la disposition de ses utilisateurs Safety Check, la dernière application de la firme de Marc Zuckerberg. L’inspiration est venue du nombre de crises en constante augmentation. L’entreprise de Californie a décidé d’exploiter un point de son réseau social: l’habitude que certains ont à vérifier si leurs proches vont bien.

Une idée partie de l’utilisation des réseaux sociaux en cas de catastrophe naturelle

L’idée est née suite au tremblement de terre de 2011. Facebook a observé la façon dont la population utilise les réseaux sociaux pour rester en communication avec leurs proches. Et par extension prendre de leurs nouvelles. Tornades, inondations, tremblements de terre… en temps de crise, l’inquiétude va crescendo, et c’est là que l’application Safety Check intervient. 

« Are you safe ? »

Safety Check s’utilise après une catastrophe naturelle. Une fois l’application activée, nous pouvons envoyer une notification à un de nos amis lui demandant s’il est en sécurité.  Il suffit alors de sélectionner « I’m Safe », et le message s’affichera en guise de statut. Nos amis recevront ensuite la notification, et pourront nous marquer comme étant à l’abri. Une application forte intéressante, mais qui suscite tout de même des interrogations.

Mais…une connexion internet lorsqu’il y a une catastrophe naturelle?

Première question qui vient à l’esprit. Safety Check nécessite-t-il une connexion à internet pour fonctionner ? Notification, géolocalisation, mise à jour de statut… la nécessité d’un réseau, ne serait-ce que 3G, est minimum. L’intérêt de Safety Check pourrait être remis en question si la disponibilité d’un réseau est effective lors de grandes catastrophes…