Le fonds MEDP garde le contrôle d’Assist SA

assist

L’information est confirmée, la société d’investissement Madagascar Estates Development Partners (MEDP) dirigée par Geoffrey Tassinari en vertu du verdict datant du 13 octobre 2015 émis par la Cour de Cassation de la Cour Suprême de Madagascar recouvre tous ses droits par rapport à la répartition des actions dans la société Assist S.A.

Ce jugement porte un coup de massue final à la campagne médiatique menée par Alain Moyon, dirigeant d’Assist Développement, dans les médias, dont la période la plus remarquée est celle d’avril 2015. A l’époque, Alain Moyon a affirmé avoir remboursé MEDP du fonds de 2,5 millions d’euros, apporté en 2006, qui a permis de débloquer un crédit bancaire complémentaire auprès de la BOA pour réaliser les travaux de réhabilitation l’immeuble Pullman.

Assist Développement n’avait pas à l’époque les moyens financiers de réaliser les travaux et a fait appel au fonds d’investissement MEDP. Ce dernier devenait selon leur accord actionnaire à 75% d’Assist S.A qui coiffait depuis la filiale Assist Développement, et Alain Moyon gardait les 25% restant. Il faut noter qu’au même titre qu’avec MEDP, Alain Moyon a cité dans sa campagne médiatique menée depuis avril 2015 d’autres noms de sociétés et d’opérateurs économiques malgaches à qui il adressait un message selon lequel il ne leur doit plus rien après que ces derniers auraient également exigé de lui le remboursement de leurs apports dans plusieurs autres projets engageant Assist Développement.

Il faut se souvenir qu’en avril 2015, Assist Développement et Alain Moyon ont gagné leur procès en Cour d’appel, verdict annulé par celui de la Cour de Cassation en octobre. On a parlé d’un procès en Appel entaché de vices de procédure en avril lors du jugement en Cassation. D’aucun parle même de corruption d’agents de la justice malgache. Depuis, Assist Développement était absent de la scène économique malgache, et n’a plus participé comme à l’accoutumée au dernier Salon international de l’Habitat à Forello Expo en novembre dernier. L’on se souvient des années passées où Assist Développement présentait les plus grands stands de ce salon phare du secteur de l’habitat et du BTP. L’édition 2015 du salon aura brillé sans l’étoile Alain Moyon.

En conséquence finale de ce jugement en Cassation, l’actionnariat actuel de la société Assist S.A demeure réparti selon les accords initiaux entre l’actionnaire majoritaire, la société MEDP (75%), et la société Assist Développement (25%). Le conseil d’administration de la société Assist S.A est toujours présidée par Geoffrey Tassinari, qui détient seul avec son représentant local Richard Rambinintsoa, administrateur et directeur général, les pouvoirs de signature d’Assist S.A.