Le site de Tantalus Rare Earths à Madagascar racheté par une société de singapourienne

Ampasindava-11.8

L’allemand Tantalus Rare Earths AG vendra son site d’exploitation de terres rares à Ampasindava, dans le Nord-Est. Ce sera une société Singapourienne cotée sur la place de Singapore Stock Exchange qui reprendra les activités d’extraction de terres rares. Le processus de cession en deux phases a été communiqué le 17 novembre par Tantalus Rare Earths AG. L’identité de la société singapourienne sera communiquée après la fin du processus dont la première phase de cession concerne 60% du projet. Elle se fera par la vente avec paiement cash de 3,7 millions d’euros de ces 60% des actions de la filiale mauricienne Tantalum Holding Mauritius Ltd, propriétaire exclusif de la société de droit malgache Tantalum Rare Earth Malagasy S.A.R.L, exploitant le site de 300km² d’Ampasindava.

En deuxième phase, l’acquéreur singapourien cèdera 8 millions d’euro à titre de prêt pour le financement du projet. Cette société soldera l’achat des 40% restant en contrepartie de ses actions d’une valeur d’au moins 10 millions d’euros à la bourse de Singapour.

En août, Tantalus Rare Earths a annoncé avoir contracté une vente pluriannuelle avec le groupe allemand ThyssenKrupp Metallurgical Products GmbH, sur la production commerciale de terres rares de 2016. Tantalus Rare Earths cédera ce site qui comporte 560.000 tonnes de ressources de terres rares avérées à cette société cotée sur le Singapore Stock Exchange.

Notons qu’en septembre, Tantalus Rare Earths AG a dévoilé au public et au marché qu’elle traverse une situation financière difficile, par rapport à la mobilisation des ressources financières et logistiques pour ce projet. Elle a d’autant plus subi de plein fouet comme les autres compagnies minières, la baisse globale des cours des matières premières sur les places boursières mondiales.

Elle a expliqué que cette situation est aussi du au manquement d’un investisseur qui a effectué une importante souscription de 750.000 nouvelles actions pour 6 millions d’euros, et qui n’a pas honoré à terme ses engagements. Cette souscription a pourtant été enregistrée dans le cadre de l’augmentation du capital de Tantalum Holding Mauritius Ltd en début de l’année 2015.

Tantalus Rare Earths AG, qui a déjà signé les contrats de fourniture pluriannuelle sur la production commerciale avec ThyssenKrupp Metallurgical Products GmbH , contrat appelé off-take, a entamé des discussions avec d’autres partenaires en septembre sur le financement du projet d’Ampasindava et qui devaient être finalisées avant le dernier trimestre 2015.

Les fonds alors disponibles à l’époque suffisaient, selon Tantalus Rare Earths, pour poursuivre les activités jusqu’au mois octobre à Ampasindava. La situation était si tendue que la compagnie était obligée de céder Tantalum Holding Mauritius Ltd à la société singapourienne en novembre 2015.