Le symposium fiscal africain en Ouganda du 4 au 6 mai

Le Symposium fiscal africain, événement annuel faisant autorité, rassemble des professionnels de la fiscalité à travers tout le continent. Le but du Symposium est d’analyser les questions fiscales les plus pertinentes du moment et de les placer dans le contexte africain. Cela se reflète dans le thème caractéristique, Trends in International Taxation: An African Perspective (Tendances en matière de fiscalité internationale : une perspective africaine) .

Se basant sur le succès du Symposium inaugural, l’événement de cette année concernera les questions fiscales actuelles majeures, telles que le paysage post-BEPS, la planification fiscale agressive, les prix de transfert et les défis impactant les industries et les transactions particulières. Ces sujets seront traités par une riche sélection d’experts fiscaux de renom. Le Symposium présente une large gamme de conférenciers issus de la pratique, l’industrie, les autorités et les universités de la fiscalité. Les meilleurs experts sur l’Afrique d’IBFD viendront également s’ajouter à ce mélange fascinant.

Le Symposium fiscal africain est une initiative du Centre for Studies in African Taxation (CSAT, Centre d’études en fiscalité africaine) d’IBFD, un groupe de réflexion consacré à l’étude et au développement de la fiscalité africaine. Grâce au Symposium, le CSAT vise à contribuer à une connaissance plus profonde et plus analytique de la fiscalité internationale à travers le continent. Le CSAT parraine également la recherche dans les domaines de la politique fiscale concernant certains secteurs particuliers en Afrique. L’une des façons d’y arriver est de distribuer des « bourses d’études CSAT », grâce auxquelles des chercheurs qualifiés reçoivent un parrainage pour des travaux de recherche pertinents. Le CSAT vient tout juste de conclure des accords concernant plusieurs de ces bourses d’études, dont les détails seront dévoilés lors du Symposium.