Madagascar deuxieme pays africain sur Google Street View

madagascar

Le lancement officiel de « Madagascar Street View », initié par l’ONG britannique « Blue Ventures » en partenariat avec Google s’est tenu hier au « Madagascar Underground » à Antsahavola. Il s’agit d’un ambitieux projet sur la découverte et l’exploration virtuelle et détaillée de la Grande île sur Google Maps.

Depuis 2014, l’ONG Blue Ventures collabore avec le géant Google à travers le programme de prêt de « Trekker » afin de collecter des images Street View de Madagascar et permettre ainsi d’obtenir un panorama à 360° des différents paysages de l’île. Madagascar est le deuxième pays africain à bénéficier du projet après l’Afrique du Sud. Grâce au Trekker, les équipes ont pu capturer des images là où aucun véhicule ne peut circuler.

A propos du trekker

Le sac à dos servant de support au Trekker est surmonté d’un système automatisé qui est composé de 15 appareils photo numériques et d’une caméra capables de prendre simultanément chacun 2,5 photos par seconde, d’après les précisions de Tsiferana Rafaliarimanana de Blue Ventures. Il est également doté d’un système GPS qui permet d’enregistrer automatiquement toutes les données dans un impressionnant disque dur utilisant la technologie Android. Les 4 touches directionnelles du clavier d’un ordinateur permettent de s’orienter pour visionner les images, lesquelles sont en qualité « Full HD ». Avec ses deux batteries, le Trekker pèse 18 kg pour un poids à vide de 15 kg. L’autonomie d’une batterie est de 4 h environa. Toutefois, le prix de ce beau « joujou » est de 45.000 $. Facile d’utilisation, le Trekker peut même être utilisé par un amateur en photographie, seulement, il ne dispose pas encore des fonctions de prises de nuit (en étant en phase expérimentale), c’est-à-dire, qu’il nécessite pour l’instant la lumière du soleil.

Blue Ventures et Google

Blue Ventures est une ONG présente à Madagascar depuis 12 ans qui œuvre dans le domaine de l’environnement et de la conservation marine. Les 80 membres du personnel de Blue Ventures sont répartis à travers 4 sites à Madagascar, à savoir Andavadoaka, Belo sur mer, Maintirano et Ambanja. Ils travaillent en étroite collaboration avec les communautés de pêcheurs, d’où l’aspect social qui va au-delà de l’environnement. Leur objectif dans ce partenariat avec Google est de découvrir et surtout de faire découvrir Madagascar. Un moyen d’améliorer l’exploration du pays, selon toujours Tsiferana Rafaliarimanana. A ce jour, 21 sites malgaches (dont les parcs du réseau de Madagascar national park ou MNP) ont été explorés et cartographiés grâce au Trekker de Google Street View.
« La mise en ligne officielle des premières images a été effectuée ce jour (ndlr : jeudi 7 mai 2015) vers 9h30, et ce, après 6 mois de processus de capture et de traitement d’images faits par des volontaires de par le monde » a fièrement précisé Tsiferana Rafaliarimanana.

Un grand projet

Le partenariat entre Blue Ventures et Google via Google Street View concerne également « Habaka » qui forme une communauté de bloggeurs dans le monde et l’Ortana (Office régional du tourisme d’Analamanga). Habaka a pour objectif principal d’aider les jeunes souhaitant monter un projet de développement dans les NTIC. Le représentant de Habaka a également expliqué qu’un projet avec l’appui de la Banque mondiale pour la promotion du tourisme et la prévention de catastrophes naturelles grâce à l’utilisation du Trekker est en cours de concrétisation. Toutefois, Blue Ventures prévoit également de lancer un autre projet avec Google Street View, via « Google Earth » pour Madagascar.