Netino : la e-modération made in Madagascar

Jeremie Mani Netino

Netino est une des nombreuses sociétés de services internet qui otn choisi Madagascar pour implanter leurs opérations. Beaucoup de choses ont été dites sur ces opérations de modérations et de gestion de commentaires sur les réseaux sociaux ou des sites spécialisés qui se faisaient. L’on se souvient du scandale des recommandations « pilotés » à partir de plateformes à Madagascar, notamment celles de TripAdvisor, accusé d’avoir multiplié ces fameuses recommandations, ou aussi des actions de « dénigrement » avec des équipes malgaches.

Mais Netino, selon son Pdg Jérémie Mani, est différente. La société agit dans l’autre sens. C’est à dire qu’elle gère les modérations sur des sites clients et les réseaux sociaux pour éviter les thèmes « sensibles » en ces temps incertains où le terrorisme a pris du terrain en Europe.

Jérémie Mani était fière d’expliquer au magazine Challenges que si un lecteur lit « Sale suédois » sur un des ses sites clients, ceci est un signe l’agorithme de Netino a mis la main sur une injure provenant d’un internaute, et change automatiquement par exemple « nègre » en un autre mot. Netino affiche plus de 1.000 messages déplacés ou diffamatoires sur ses sites clients. Elle emploie 300 personnes dont les 250 malgaches pour faire faces à ces propos indésirables.

Jérémie Mani fait partie des anciens d’internet des années 2000 qui ont lancé leur propres sociétés. Il est un grand connaisseur des modérations en ligne. Il dirige Netino depuis 2009 après avoir vendu Directinet pour 33 millions d’euros à Londres en 2006. Netino prévoit un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros pour le prochain exercice. La société a comme client des grands médias comme France Télévisions et Le Monde.

Jérémie Mani prévoit un nouveau projet pour sa société. Il s’agit de détecter l’intelligence des internautes sur un mode constructifs et de les mettre en avant sur le web à travers leurs contenus.