Le Daily

300315 19H30 60 % d’étudiants fantômes. La grève couve au campus d’Ankatso. Les bureaux du Croua ont été cloués par des étudiants dans l’p^rès-midi. La répartition des logements universitaires est au cœur d’un bras de fer entre le Croua, Centre Régional des Oeuvres Universitaires d’Ankatso, et les associations des étudiants en provenance des régions. Selon le Croua, 60 % des résidents ne sont pas inscrits à l’université. La question des mutations et des trafics de logement, les coupures d’électricité ainsi que le manque de transparence dans la gestion des cités reste toujours parmi les actualités qui fâchent.


L’or au marché noir. L’opacité règne dans la filière or. Même les chiffres des impôts et taxes payés par les opérateurs sont couverts d’une lourde chape de silence. Encore moins, les chiffres de la production. Ces termes vont de 372 kilos officiellement déclarès à des tonnes portant sur les expéditions à Dubai. L’or fait l’objet d’une étude particulière dans l’élaboration du nouveau code minier, déclare le directeur général du ministère des mines.


Un tueur fou recherché. La police est entrain de chercher un tueur fou. Nambinina Rakotoasimbola, la trentaine, a été retrouvé au petit matin, assassiné au cimetière d’Anjanahary. L’état du corps, notamment le visage, et de terribles mutilations témoignent de l’œuvre d’un dément. Le vol ne peut être le mobile d’un acharnement dans un meurtre d’une extrême barbarie. Aucun objet de valeur n’a disparu sur le défunt ni dans la petite voiture 206. Nambinina Rakotoasimbola, créateur de mode, est classé par ses amis comme un homme très bcbg, sociable et très tendance.


Meurtre de Andry Rakotovao : Randrianariramalala Emile dit Nary activement recherché

Petite avancée dans l’affaire de l’assassinat de Andry Rakotovao, le richissime opérateur rizicole. Tandis que Bary Dominique, le chauffeur de la victime et principal suspect est toujours en cavale, les enquêteurs au sein de la police ont retrouvés le véhicule de la victime à Ambohimandry Ankadivory près d’Alakamisy Fenoarivo. Selon toujours un communiqué émanant de la police, un homme dénommé Randrianariramalala Emile dit Nary aurait hébergé Bary Dominique et se serait enfuit avec lui. En remontant jusqu’à son employeur, Nary a été vu pour la dernière fois au bureau vendredi dernier et n’a pas pris son salaire. 


Téléthon politique. Le gouvernement a baptisé la journée du 7 février2015, Journée du devoir de solidarité. Il lance un appel pour des contributions humanitaires afin d’aider les familles victimes de catastrophes naturelles. Le cyclone Chedza et la sécheresse dans le sud ont fait 178 morts et 200 000 sinistrés. Aucune mention n’a été faite du massacre du 7 février 2009 dont la commémoration tombe cette année 2015 jour pour jour, un samedi.


Rayées du calendrier. Le conseil de gouvernement a retiré de la liste des jours fériés, les deux fêtes majeures de l’Islam : l’Aïd-el-Kébir et l’Aïd-el-Fitr. Le premier commémore la soumission d’Abraham à Dieu qui lui a été ordonné de sacrifier son fils Isaac. Le second fête la fin du Ramadan. Leur importance équivaut à Noel et Pâques des chrétiens. Quant à la date du 7 février, commémoration du massacre d’Ambohitsorohitra enb 2009 et le 11 décembre, fête de la 4 ème république, elles rejoignent aux oubliettes le 14 octobre, fête de la république sous Tsiranana.


Sauvée par le gong. De Mahazoarivo à Tsimbazaza. L’ex-ministre de l’Artisanat, de la Culture et du Patrimoine, Voanalaroy Randrianarisoa retombe sur les pieds à l’Assemblée nationale. La haute cour Constitutionnelle reconnait son droit au siège dé députée élue à Brickaville. Elle l’a gagné avant d’être nommée au gouvernement. Le plus malheureux sera son suppléant. Solonirina Rakotomanana n’aura fait qu’un petit tour au palais de Tsimbazaza.


Près de 100 morts jusqu’ici. Le « kere » ou la grande disette a causé près d’une centaine de le Grand sud. Il ne s’agit pas de famine affirment les organismes internationaux de secours mais, de détresse alimentaire due à la sécheresse. Pour le district de Bekily, par exemple, la dernière pluie remonte au mois d’octobre. Toutes les récoltes prévues ont péri sur pied. Les habitants commencent à vivre de fruits de « raketa » mélangé de kaolin, bazarder leurs bovidés et leurs ustensiles de cuisine ou émigrent. Le « kere » est le drame annuel du sud.


Deux millions en trop. Selon le PDS, Ny Hasina Andriamanjato, maire désigné d’Antananarivo, la capitale compte 3 millions d’habitants pour une capacité prévue pour 200 000, soit près de 2 millions de trop, d’où les problèmes actuels de l’agglomération. Le Président de la Délégation Spéciale est le seul responsable de ses affirmations.


Sus aux pirates ! Depuis le 30 janvier, des opérations de filature et de reconnaissance sont contre les bateaux des trafiquants de bois de rose. Les opérations, dont un suivi satellitaire, sont épaulées par les partenaires techniques et financiers en collaboration avec le Cites, l’Alliance Voahary Gasy de la société civile ou Interpol. Elles mobilisent des hélicoptères et des vedettes rapides. Les ministères de l’Environnement, de la Sécurité publique, de la Défense nationale, le secrétariat d’Etat en charge de la Gendarmerie et le Bianco supervisent les opérations. Un bâtiment chinois, le Ming Feng, sous pavillon panaméen, a été localisé à 10 km au large de l’île Sainte-Marie.