Signature de l’Alliance vanille : Air Madagascar sera représenté par son Pca

Après les reports à deux reprises, au mois de juin, de la signature de l’accord de coopération pour la création de « l’Alliance Vanille », la semaine du 21 septembre est toute indiquée pour une nouvelle tentative de paraphe. Cet accord définitif mettra en prise toutes les compagnies aériennes de l’Océan Indien pour une meilleure déserte de la région avait-on annoncé au mois de mai lors de la signature d’un protocole d’accord.

Ce sera le 21 septembre prochain d’après les responsables d’Air Madagascar, le 22 d’après le Secrétaire Général en exercice de la Commission de l’Océan Indien, Jean Claude de l’Estrac, que sera signé l’accord de coopération définitif. Air Austral, Air Madagascar, Air Mauritius, Air Seychelles, ainsi que le ministère des Transports de l’Union des Comores à défaut d’une compagnie aérienne nationale, par cette Alliance Vanille « s’engageront à défendre ensemble leurs intérêts communs et à accroître la connectivité inter-îles tout en veillant à préserver l’attractivité des tarifs pour les passagers ».

Pas de nouveau Dg

C’était le 18 juin dernier pour rappel que devait être signé au Palais d’Iavoloha cet accord de coopération inter-compagnie. Une date qui malheureusement tombait au plus fort des manifestations sociales au sein d’Air Madagascar. Le report était inévitable. La date du 30 juin par la suite a été choisie pour une nouvelle tentative de signature mais là encore c’était voué à l’échec.

Cette fois-ci plus rien ne semble empêcher la signature de l’accord, et cela malgré le fait que les choses ne sont pas encore revenue tout à fait à la normale chez Air Madagascar. Jusqu’ici en effet, la Compagnie n’a pas encore réussi à trouver son nouveau Dg après la démission de Haja Raelison au mois de juillet.

Aussi, pour la cérémonie de lundi, d’après les responsables d’Air Madagascar, ce sera le Pca Léon Rajaobelina assisté par la direction collégiale, qui représentera la compagnie nationale. Il est donc certain que d’ici la semaine prochaine, on ne procédera pas encore à la nomination d’un nouveau Dg.

« Open sky »

A noter que le concept de « l’open sky » annoncé ici et là autant par les responsables étatiques que par les responsables d’Air Madagascar sera concrètement mise sur rail à compté de la signature de cet accord de coopération. Sur papier, cela devrait aboutir à la diminution des tarifs aériens ainsi qu’à une meilleure qualité des services.

Mais pour la compagnie aérienne nationale, ce sera tout un défi à relever. Elle devrait faire face à la concurrence des autres compagnies de l’Océan Indien pour ne parler que d’Air Austral et d’Air Mauritius.

Les deux compagnies d’après les dernières informations projettent de créer d’une nouvelle compagnie régionale « low cost » dans le but de faire chuter le prix des billets d’avions entre les îles et vers l’Afrique. Apparemment les dirigeants d’Air Austral et d’Air Mauritius, attendent juste d’aplanir certaines variations avant de mettre sur pieds leur projet.